Rechercher

La différence intellectuelle

Mis à jour : 1 mars 2018



La différence intellectuelle est bien présente au Québec. La déficience intellectuelle (DI) touche plus de 3 % de la population et le trouble du spectre de l’autisme (TSA) est estimé à 1,4 % et, selon une recension menée en 2011 par le Réseau national d’expertise en troubles envahissants du développement, le taux de prévalence en TSA a connu une augmentation importante au cours des dernières années. Quant au trouble d’apprentissage (TA), le taux de prévalence est de 4,8 % chez la population de 15 ans et plus. Chez les 15 à 24 ans, l’incapacité liée à l’apprentissage est la plus fréquente, touchant un jeune sur huit

Quoi que chaque cas soit unique, ces trois types de limitations ont en commun de ne pas avoir d’âge et de varier de légère à sévère. Même si on ne peut en "guérir" (ne pas confondre avec la maladie), les personnes qui vivent avec ces limitations peuvent vivre heureuses si leur entourage et la société sait comment bien les intégrer.[J1]


Qu’est-ce que la déficience intellectuelle?

Elle se caractérise par des limitations du fonctionnement intellectuel associées à des difficultés dans certains aspects de la vie courante : autonomie, habiletés sociales, aptitudes scolaires, employabilité, etc.


Qu’est-ce que le trouble d’apprentissage?

Il se caractérise par un dysfonctionnement dans le processus d'acquisition des connaissances. Il peut être d'origine psychologique, cognitif, voire psychomoteur. Ceux qui vivent avec un trouble d'apprentissage ne peuvent accomplir un ou plusieurs types de tâches habituellement utiles dans la vie quotidienne.


Qu’est-ce que le trouble du spectre de l’autisme?

Il se caractérise par des difficultés importantes dans les domaines de la communication et des interactions sociales. Il peut donner lieu à des comportements, activités et intérêts restreints ou répétitifs. Les symptômes sont généralement présents depuis la petite enfance mais il est possible qu'ils se manifestent pleinement seulement au moment où les demandes sociales dépassent les capacités limitées.


Sources:

· Ministère de la Santé et des Services sociaux, Bilan des orientations ministérielles en déficience intellectuelle et actions structurantes pour le programme-services en déficience intellectuelle et en trouble du spectre de l’autisme, 2016 (document PDF - http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-001766/).

· Institut de la statistique du Québec, Enquête québécoise sur les limitations d’activités, les maladies chroniques et le vieillissement 2010-2011 (document PDF - http://www.stat.gouv.qc.ca/statistiques/sante/services/incapacites/limitations-maladies-chroniques-utilisation.html).

· Le Centre d’expertise en autisme SACCADE (site web - http://saccade.ca/tsa.php)

270 vues
  • Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • LinkedIn - Black Circle